Accueil

Historique & but

Le bureau

Le bulletin

Les photos

L'actu nationale

L'actu des sections

L'association

La boutique

Adhésion

Livre d'or

Avis de recherche

Messages des présidents de section

L'association


1562 : constitution des bandes de Normandie .

1616 : création à partir des Bandes de Normandiedu régiment de Normandie .

1791 : renommé 9 e régiment d’infanterie de ligne .

1794 : 9 e demi-brigade de bataille .

1796 : 9 e demi-brigade d'infanterie de ligne .

1803 : renommé 9 e régiment d'infanterie de ligne .

1814 : pendant la Première Restauration il estrenommé 9 e régimentd’infanterie de ligne-Bourbon .

1815 : pendant les Cent-Jours il reprend son nom 9 e régiment d’infanterie de ligne .

1815 : il est licencié lors de la SecondeRestauration.

1816 : création de la 9 e Légion-Aube-Infanterie de ligne

1820 : redevient le 9 e régiment d’infanterie de ligne .

Monarchie de Juillet : devient le 9 e régiment d’infanterie .

Deuxième République et Second Empire : redevientle 9 e régiment d’infanteriede ligne .

Troisième République : il reprend son nom de 9 e régiment d’infanterie .

1929 : dissolution du régiment.

1939 : reconstitution du 9 e RI.

1940 : nouvelle dissolution le 31 juillet 1940.

1956 : 1 er  juin création du 9 e régiment de chasseursparachutistes à partir du 18 e régiment d’infanterieparachutiste de choc.

1999 : le 1 er juin, dissolution etintégration au 1 er régimentde chasseurs parachutistes (1 er RCP).

 

Drapeau

Le 9 e RCP ne dispose pas de son propre drapeau, il est le gardien de celui du 9 e RI, sur lequel sont portées, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes .

Austerlitz 1805

Wagram 1809

LaMoskova 1812

Sébastopol 1856

Verdun 1916

Soissonnais 1918

l'Ailette 1918

AFN 1952-1962

 

Arrêté relatif àl'attribution de l'inscription AFN 1952-1962 sur les drapeaux et étendards desformations des armées et services, du 19 novembre 2004 (A) NORDEF0452926A Michèle Alliot-Marie Guerre d'Algérie

 

Le régiment renaît le 1er juin 1956 en Algérie àpartir du 4 e bataillon du 18 e RIPC (18 e régiment d’infanterie parachutiste de choc). Transformé en régiment à Laverdure, il intègre à cette même date la 25 e DP .

 

Il reçoit son drapeau du général Sauvagnac à Batna le 11 novembre 1956

1956- 1962 : guerre d'Algérie. Durant toute la campagne, le 9 e RCP participe à la défense de la frontière algéro-tunisienne avec efficacité. L'apogée de son action se situe en avril 1958 à Souk Ahras, où le sacrifice dela 3 e compagnie et notamment de son chef, le capitaine Beaumont, permit l'élimination d'un fort groupement rebelle.

Depuis1962

De retour en métropole le régiment est basé à Saint-Sulpice(Groupement d'instruction) et à la caserne Niel de Toulouse.

1968 :le régiment part en bataillon constitué en Nouvelle-Calédonie

1979 :la compagnie d'éclairage et d'appui (CEA) part au sud-Liban sous l'égide de l'ONU pour une période de 6 mois

1981 :installation du 9 e RCP dans des locaux neufs, le quartier Capitaine-Beaumont à Pamiers

1983 :le « 9 » participe au maintien de l'ordre au Sud-Liban, en particulier à Beyrouth

1986 :dans le cadre de la force intérimaire des Nations unies au Liban, il constitue, aux ordres du colonel GODINOT,le dernier Regfrance auSud-Liban et doit faire face à de nombreux accrochages avec les milices armées.

1987-1999: le régiment est présent aux quatre coins du monde, tant à l'étranger : Gabon,République centrafricaine, Tchad, Burundi, Arabie saoudite, Koweït, Ex-Yougoslavie (Mont Igman), Irak et Turquie, que dans les DOM-TOM : Guyane, la Réunion, Mayotteet Nouvelle-Calédonie.

1994 :il constitue, aux ordres du Colonel OBERTO, le BATINF 2 engagé à Sarejevo sous mandat de l'ONU/ FORPRONU

1998- 1999 : dernière participation du 9 e RCP à la FINUL (CEA).

Le régiment, dissous le 26 juin 1999, fusionne avec le 1 er régiment de chasseurs parachutistes dans le cadre de la restructuration des armées.

 

Garnisonssuccessives

1962 :Saint-Sulpice - Caserne Niel Toulouse

1981 :Pamiers - Quartier Capitaine-Beaumont (camp d'instruction)